Openbadges

De Les Fabriques du Ponant
Révision datée du 2 juin 2020 à 13:51 par Antonydbzh (discussion | contributions) (Pour les utilisateurs)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Documentation

Le site de référence : https://openbadges.info/ressources/

L'association reconnaitre : https://reconnaitre.openrecognition.org/

Un article qui traite de la question des différents types de badges et propose une typologie permettant que traiter l'ensemble des usages possibles : https://www.echosciences-normandie.fr/articles/des-badges-au-dome-saison-2

Sur le forum des tiers-lieux, ce qu'on doit mettre dans un badge quand on en crée un : https://forum.tierslieuxedu.org/t/wiki-open-badges/82/7

Qu'est-ce que c'est ?

Basiquement, un badge c'est un système numérique d'attestation !

techniquement ?

C'est une image de 400px de côté en gros qui contient des méta-donnée chiffrées (il faut une clé pour les déchiffrer).

Ces données sont :

  • l’identité du récepteur du badge
  • l’identité de l’émetteur
  • les critères d’attribution du badge
  • les preuves justifiant de son attribution

En pratique ?

L'émetteur de badge, celui qui défini le badge, cela peut être :

  • Une Institution (université, grande école,...),
  • Une structure(association, entreprises, etc.),
  • un groupe social (un collectif, un réseau, ...),
  • mais aussi une personne.

Pour définir un badge il faut décider de ce qu'il atteste et de comment il l'atteste.

Un badge peut attester de :

  • une compétences (savoir, savoir-faire, savoir-être),
  • une participation à un événement,
  • Une participation à une réalisation collectives (un chantier, l'organisation d'un festival, etc...).

La manière d'évaluer ce qui est attesté peut revêtir différentes formes (pour les compétences c'est la question de l'évaluation) :

  • examen,
  • participation effective à un événement,
  • réalisation technique,
  • ...

Canvaconceptionbadgedefinition.png

Canvaconceptionbadgegraphique.png

Télégargez le Canva

A ceci s'ajoute l'endossement : c'est la reconnaissance par d'autres acteurs.

Ainsi, un acteur (individu, réseau organisation tec...) peut endosser :

  • un badge (au sens général du terme et toutes les personnes qui reçoivent le badge)
  • un émetteur (ettout ses badges).
  • la réception d'un badge pour une personne.


ces canvas, c'est curieux, ce sont les même modèles que les business modèle canvas : https://en.wikipedia.org/wiki/Business_Model_Canvas

valeur d’un badge

La valeur d'un badge est relative et essentiellement sociale.

c'est la perception qu'on a du badge multipliée par l'addition de la valeur de l’émetteur (réputation, qualité, etc.), la valeur de ce qui est attesté par le badge, la valeur de l'endossement par les autres acteurs en lien avec ce badge, la valeur de sa position dans un parcours de certification (parcours de formation, méta-badge, jalon, cohérence...).

ValeurdesBadgesBrianmathers.jpg

illustration Brian Mathers - CC-By https://www.flickr.com/photos/122135325@N06/17188626755

Questions

Les openbadge c'est une solution technologique, mais cette solution traite quel problème ?

A l'occasion du séminaire de rentrée des Petits débrouillards GO, un question sur les badges a été évoquée avec Céline Martin de l'EHESP de Rennes. C'est la question de l'utilité sociale des badges vis à vis des personnes qui n'ont pas de diplômes ou certificat délivré par les instances classiques (école, formation pro, etc...) mais qui ont développées des compétences dans d'autres cadres. L'absence de certification constitue un handicap. cependant, pour que la certification soit pertinente il faut que la personne concernée participe à sa définition, à la conscientisation des apprentissages et compétences qu'elle maitrise. Pour les personnes, c'est plus d'un processus dont ils ont besoin que d'une solution technique.

Interrogation qu’on pourrait qualifier d’enthousiastes

  • il s’agit d’un standard libre.
  • il existe au moins une plateforme libre (Badg’r).
  • on peut ne pas être dépendant d’une plateforme particulière.
  • L'endossement permet une implication symétriques des acteurs : bénéficiaires pouvant devenir émetteurs.
  • Les open-Badge sont l’occasion de ré-interroger les dispositifs de formation, de certification et d’attestation de formation.
  • On peut imaginer des utilisations qui renforcent le pouvoir d’agir des personnes qui ont des parcours hors académiques à travers la certification de compétences, la reconnaissance de compétences transverses, etc.
  • C’est ludique et fortement séduisant.
  • un certain nombre d’usages inappropriés ont été identifiés ce qui permet de les éviter (cf article de référence de Serge Ravet).


Interrogations qu’on pourrait qualifier de critique

  • il s’agit d’un dispositif socio-technique de reconnaissance porteur de « promesses » (les techno-imaginaires, comme toutes les technologies nouvelles) dont beaucoup ne sont pas effectives.
  • le dispositif à déjà presque 10 ans et son adoption est faible en France.
  • certaines propriétés présentées comme étant celles des badges sont en réalité celle d’une plateforme commerciale (par exemple la cartographie des acteurs n'est pas, une propriété des openbadges et on peut cartographier sans Openbadges).
  • Difficile de trouver des travaux scientifiques sur le sujet (en science de l’éducation ou autres).
  • Il s’agit d’une technologie et nous cherchons à quoi cela pourrait servir (c'est une solution, mais à quel problème ?).
  • elle induit des effets particulier : on travail sur la reconnaissance et s’aperçoit qu’on est en train de travailler sur des objectifs de formation en ayant oublié les personnes qui aurait des trajectoires atypiques, informelles ou autodidactes.
  • On évalue à 4% des Gaz à Effet de Serre mondiaux la contribution du numérique, est-ce une contribution au réchauffement climatique qui en vaut la chandelle ?
  • ça ne remplace pas les attestations de formation, les diplômes, cela rajoute une couche de travail supplémentaire pour les organisations.
  • malgré les mises en garde sur les mésusages des badges, il semble qu’ils soient pratiqués (Par exemple : remplacer la motivation intrinsèque par une motivation extrinsèque : la carotte !).
  • On peut s’interroge sur des démarches comme, par exemple, celle de la ville d’Angers « Bageons nos réussites » ou il est question de badge de « citoyens actif ». Il me semble que la citoyenneté n’est pas une compétence ou une « reconnaissance », mais un droit fondamental garanti par la constitution.

Retours du Forum du réseau RFFLab

Voir source : http://chat.fablab.fr/rfflabs/channels/open-badges Questions :

  • Quelle plateforme d'émission des badges avez-vous choisi et pourquoi ? Quels en sont les avantages et inconvénients que vous voyez aujourd'hui ?
  • Avez-vous rencontré des écueils à la mise en place des OpenBadges dans le cadre d'un FabLab ?
  • Quelle est la réception du public à ce nouveau mode de reconnaissance ? (notamment des personnes éloignée du numérique)

Réponses : Au Dôme nous travaillons avec OpenBadge Factory.

  • Inconvénient majeur : la plateforme n'est pas très ergonomique.
  • Avantages, elle est francophone (très important pour des usagers en insertion par exemple), alignée sur des référentiels de compétences pré-existants, très riche en fonctionnalités (dont l'endossement de badges et de structures).
  • Autre avantage non négligeable pour nous : nous sommes en contact régulier avec les responsables de la plateforme ce qui nous permet de suggérer des améliorations. Ceci en liaison avec le groupe "Badgeons La Normandie". https://badgeonslanormandie.fr

Coté écueils ils sont nombreux. Le très gros potentiel des badges nous as conduits à définir une matrice de référence. C'est désormais à partir de cette matrice que nous mettons en place nos badges. Tu peux voir cette matrice ici : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1htgbDmhwQ5gTHbmsfxoDcuQ8kIByhl6WmCQPUMHkeFA/edit?usp=sharing

Ta dernière question est ma préoccupation permanente. L'expérience montre en effet un trop faible taux d'appropriation des badges par les jeunes en difficulté d'insertion (nous travaillons beaucoup avec l'école de la deuxième chance, la Mission Locale et la PJJ).

Nous redéfinissons donc en ce moment des temps de sensibilisation. Ceci dit l'enjeu est - à mes yeux - ailleurs. C'est surtout auprès des acteurs de l'emploi et de la formation professionnelle qu'il faut faire valoir l'intérêt des badges.

Si ces derniers utilisent les badges, la sensibilisation auprès des jeunes sera beaucoup plus aisée ! Avec un peu de chance, dans le cadre d'un projet déposé il y a peu (100% Inclusion La Fabrique de la Re-Mobilisation disponible ici : https://us.hostiso.cloud/index.php/s/xD6RQt2FSLptLXy - attention le chargement est long - et soutenu par le RFF) nous allons bientôt pouvoir dégager un temps plein sur cette mission.

Dans les inconvénients d'Open Badges Factory son caractère payant : 200€/an pour pouvoir émettre jusqu'à 10 types de badges différents auprès d'un maximum de 5.000 personnes et 680€/an en illimité.

Un échange avec Baptiste Denaeyer du fablab cesi : Il apparait d'autres intérêt comme :

  • avoir des indicateurs chiffrés automatisés, et
  • cultiver le lien entre entreprise, école d’ingé et étudiants.

Créer des badges techniquement

Design Graphique des badges

plateforme

Un exemple : https://openbadgefactory.com/c/earnablebadge/PRT27VaF7Wa1OT/apply

se former sur les openbadges

Exemple de démarche en cours

Open-badges-SHDBrest-2019-400pxretenu.png

Collectivités locales engagées dans les OpenBadges

Régions

Départements

Villes

Pour les utilisateurs

Portefeuilles de badges : https://www.badgewallet.eu/en/

mises en garde pour la conception de badges

  • De nombreux acteurs du monde de l’éducation commettent l’erreur d’associer de façon non pertinente badges et ludification : « Ce que nous qualifions actuellement de ludification [gamification], c’est en fait le processus consistant à prendre ce qui est le moins essentiel dans les jeux et à le représenter comme le noyau de l’expérience. Les points et les badges n’ont pas plus de relation avec les jeux que les sites Web et les applications d’entrainement physique avec les cartes de fidélité. Ce sont d’excellents outils pour communiquer les progrès et reconnaître les efforts, mais ni les points ni les badges ne constituent un jeu » (Robertson, 2010).

-> sources https://www.innovation-pedagogique.fr/article2885.html

  • Attention à ne pas remplacer la motivation intrinsèque par la motivation extrinsèque.